Société

Histoire

Depuis trois générations désormais, la société « Parkett Theiss » est devenue une référence dans l’Est de la Belgique ( Eupen, La Calamine, Raeren, Lontzen, Bullange, Butgenbach, Amblève, Burg-Reuland, Saint Vith, Waimes et Malmedy) et au-delà.
La première pierre a été posée par Anton Theiss dans les années 1920, avec la construction d’une menuiserie au centre du village.

En 1964, Hermann Theiss a repris la direction de la menuiserie. Grâce à la forte demande dans le secteur de la construction de jeux de quilles (pistes de jeu de quilles « Schere » et pistes de bowling), le site au centre du village est vite devenu trop petit. Étant donné qu’un agrandissement n’était plus possible, il fallait trouver un nouvel emplacement. C’est en 1967 qu’a commencé la construction du premier atelier, un peu à l’extérieur d’Amblève. Heureusement, une sage précaution avait poussé à l’achat d’un grand terrain ; peu de temps après (1972), en effet, il fallut ériger un deuxième atelier de montage. Ce n’est qu’ainsi que l’on a pu satisfaire à la demande croissante. Le traitement des planchers en bois est resté également, pendant cette période, une source de revenu importante pour Theiss.
En 1980, Hermann Theiss est frappé par un coup du sort très cruel, qui va l’empêcher pour toujours d’exercer sa profession. Aujourd’hui, l’entreprise est dirigée par ses trois fils: Robert, Manfred et Peter .
Pour mieux desservir le marché luxembourgeois, la société « Parkett THEISS AG », avec siège à Weiswampach, a été fondée en 2002.
Au Luxembourg, on a su, pendant toutes ces années, constituer également une clientèle intéressante. Il n’y a pratiquement pas un endroit où un parquet Theiss n’a pas été posé: Wiltz, Mersch, Diekirch, Ettelbrück, Hosingen, Luxemburg-ville, Redange, Huldange, Bridel, Leudelange, Niederfeulen, Steinfort, Wasserbillig, Junglinster, Larochette, Crauthem etc.